La refonte de la catégorie C : le compte n’y est pas !

 CGT CD13  Commentaires fermés sur La refonte de la catégorie C : le compte n’y est pas !
Sep 132016
 

Suite à l’accord parcours professionnels , carrières et rémunération (PPCR)

Au 1 er janvier 2017 :

La restructuration de la catégorie C en 3 échelles (C1, C2, C3) au lieu de 4 (Echelles 3, 4, 5 et 6) avec la fusion des échelles 4 et 5.

Bien que cette mesure va dans le sens de nos revendications nationales à savoir  : 2 grades par cadre d’emploi avec la garantie de terminer sa carrière au grade supérieur. Cette fusion des échelles 4 et 5 peut paraitre à court terme avantageuse elle est néanmoins le faire valoir d’un rallongement des carrières par la suppression du passage des échelons à minima et par un tableau de reclassement désavantageux.

Modification des règles de classement lors de l’avancement de grade (application d’un tableau de reclassement et abandon du classement avec maintien de l’échelon).

Situation échelle 4 Situation Grade C2 Ancienneté d’échelon conservé
12 échelon 9 échelon 2/3 ancienneté acquise
11 échelon 8 échelon 3/4 ancienneté acquise
10 échelon 8 échelon sans ancienneté
9 échelon 7 échelon 2/3 ancienneté acquise
8 échelon 6 échelon 2/3 ancienneté acquise
7 échelon 5 échelon Ancienneté acquise
6 échelon 4 échelon Ancienneté acquise
5 échelon 3 échelon Ancienneté acquise
4 échelon 2 échelon Ancienneté acquise
3 échelon 2 échelon sans ancienneté
2 échelon 1 échelon Ancienneté acquise
1 échelon 1 échelon sans ancienneté

 

Situation échelle 5 Situation Grade C2 Ancienneté d’échelon conservé
12 échelon 11 échelon Ancienneté acquise
11 échelon 10 échelon 3/4 ancienneté acquise
10 échelon 9 échelon 3/4 ancienneté acquise
9 échelon 8 échelon Ancienneté acquise
8 échelon 7 échelon 2/3 ancienneté acquise
7 échelon 6 échelon Ancienneté acquise
6 échelon 5 échelon Ancienneté acquise
5 échelon 4 échelon Ancienneté acquise
4 échelon 4 échelon sans ancienneté
3 échelon 3 échelon 1/2 ancienneté
2 échelon 3 échelon Ancienneté acquise
1 échelon 2 échelon 2 fois l’ancienneté acquise

 

Ajout de 4 points d’IM à l’ensemble des échelons dans le cadre de l’opération de transfert primes/points

Soit 18, 52 mensuel brut des primes vers le traitement. Pour rappel la CGT demande au niveau national le transfert total des primes vers le traitement afin d’augmenter nos retraites (75% du traitement) où les primes ne comptent pas et à contrario du traitement les primes peuvent être perdues diminué…

Application de la cadence unique d’avancement d’échelon.

Entre 4 et 6 mois de plus pour passer d”un échelon à 1 autre, soit à minima un rallongement de la carrière dans le grade de 2 ans

Grade Durée carriere Grade Durée carriere
Echelle 6 17 ans C3 19 ans
Echelle 5 22 ans C2 26 ans
Echelle 4 22 ans C2 26 ans
Echelle 3 18 ans et 8 mois C1 22ans

Le calendrier de revalorisation de la grille

A compter du 1er janvier 2018 :

  • Revalorisation des grilles :

Echelle C1 : bornes indiciaires IB 348-407 (précédemment IB 347-407)

Echelle C2 : bornes indiciaires IB 351-483 (précédemment IB 351-479)

Echelle C3 : bornes indiciaires IB 380-548 (précédemment IB374-548)

 A compter du 1er janvier 2019 :

  • Revalorisation des grilles :

Echelle C1 : bornes indiciaires IB 350-412

Echelle C2 : bornes indiciaires IB 353-483

 A compter du 1er janvier 2020 :

  • Revalorisation des grilles et modification échelle C1 :

Echelle C1 : passage de 11 à 12 échelons avec une durée de carrière de 26 ans et revalorisation indiciaire IB 354-432

Echelle C2 : bornes indiciaires IB 356-486

Echelle C3 : bornes indiciaires IB 380-558

 

Pour en savoir plus  :

PPCR : Information syndicale

 

Le nouveau cadre d’emploi des catégories B : Une revalorisation en trompe l’œil

 CGT CD13  Commentaires fermés sur Le nouveau cadre d’emploi des catégories B : Une revalorisation en trompe l’œil
Sep 132016
 

L’évolution du cadre d’emploi de la catégorie B entre en vigueur, suite à l’accord PPCR que la CGT a refusé de signer.
Elle prévoit le passage d’échelon à la durée maxima. Jusqu’à présent nous passions a minima, ce qui représente en moyenne 6 mois de plus pour le passage entre 2 échelons.

Cette évolution impacte donc directement notre déroulé de carrière.Il sera de plus en plus difficile d’atteindre les derniers échelons de notre grade. Par ailleurs, le bénéfice du transfert des primes vers le traitement sera caduc ou amoindri pour la plupart d’entre nous.
Pour le grade B1 (technicien) la durée est désormais de 30ans soit 4ans et 1 mois de plus.
L’indice du 1er échelon est de 332 au lieu de 326.
Le dernier indice est de 492 au lieu de 486.
Soit 6 points de plus qui correspondent au transfert des primes vers le  traitement.

Pour le grade B2 (Technicien principal de seconde classe) la durée est désormais de 30ans soit 4 ans et 1 mois de plus.
L’indice du première échelon passe de 327 à 333.
Le dernier indice est de 521 au lieu de 515.
Soit 6 points de plus qui correspondent au transfert des primes vers le  traitement.

Pour le grade B3 (Technicien principal de première classe) la durée est désormais de 24 ans au lieu de 19ans.
L’indice du 1er échelon est de 371 au lieu de 365.
Le dernier indice est de 568 au lieu de 562.
Soit 6 points de plus qui correspondent au transfert des primes vers le  traitement.

En conclusion  :

On pourrait penser que cette mesure va dans le sens des revendications de la CGT qui demande l’intégration totale des primes à notre traitement, afin d’obtenir une meilleure retraite.
Pour rappel, notre retraite est équivalente à ce jour à 75% du traitement. Elle est calculée sur les 6 derniers mois de notre vie active.

Cependant nous notons, dans les faits, qu’il n’y a pas de revalorisation de notre rémunération (Traitement + primes).Le passage d’échelon à maxima rallongera les carrières de tous les agents.

Pour en savoir plus :

Le tableau comparatif de la catégorie B

Le cadre d’emploi

 

Les Dix bonnes raisons de la CGT de ne pas signer le PPCR

 ACTUALITÉ, SYNDICAT  Commentaires fermés sur Les Dix bonnes raisons de la CGT de ne pas signer le PPCR
Nov 092015
 

A l’issue de la consultation des agents menée par les organisations de la CGT Fonction publique, celles-ci ont pris la décision de ne pas signer le protocole d’accord issu de la négociation portant sur les Parcours professionnels Carrières et Rémunérationons (PPCR) des agents de la fonction publique.

Malgré que 51 % des agents se prononcent contre cet accord, le gouvernement décide tout de même de faire passer en force l’acccord PPCR ne prêtant aucun crédit à l’expression démocratique et ne respectant pas les accords de Bercy signés en 2006 sur la représnetativité des personnels.

Outre ce dénie de démocratie, la CGT à dix bonnes raisons de s’opposer à cet accord :

  1. Plusieurs des accords précédemment signés n’ont pas été pleinement appliqués dans la Fonction publique territoriale.
  2. Le double discours du gouvernement.
  3. Un calendrier inacceptable.
  4. Plusieurs engagementssont trop diffus et leur application n’est pas datée.
  5. La suppression de l’avancement d’échelon à la durée minimale
  6. Le rallongement de la durée des carrières.
  7. La garantie de dérouler au moins deux grades sur une carrière complète est articulée à la détermination par décret de ratios nationaux promus-promouvables.
  8. es problèmes de reclassement apparaissent pour le passage des anciennes grilles aux nouvelles.
  9. Concernant les travailleurs sociaux, le protocole PPCR prévoit l’inté gration en catégorie A entre 2018 et 2020.
  10. le gouvernement a pris, en toute connaissance de cause, la responsabilité que la principale organisation de la Fonction publique ne signe pas le document final.

Lire le tract